Nicolas Vermeys obtient une subvention Savoir du CRSH

Le Laboratoire de cyberjustice est heureux d’annoncer que le professeur Nicolas Vermeys, directeur adjoint du Laboratoire, a obtenu une subvention Savoir du CRSH. Cette subvention est accordée pour 3 ans (2021-2024) pour le projet « Les incidences de l’architecture logicielle des tribunaux en ligne sur l’accès à la justice », avec les professeurs Karim Benyekhlef et Pierre-Luc Déziel comme cochercheurs.

Le projet s’intéresse aux « digital nudges », ou coups de pouce numériques (le fait de recourir à diverses techniques de conception d’interfaces web pour influencer le comportement ou les choix des internautes), introduits consciemment ou inconsciemment dans différentes plateformes de cyberjustice. Par l’identification, l’étude et l’analyse de ces mécanismes, le projet vise à développer une série de lignes directrices claires sur comment identifier les coups de pouce numériques présents dans une plateforme de cyberjustice et comment s’assurer que ceux-ci n’aient pas d’incidence négative sur le processus judiciaire. Ainsi, le projet favorisera la mise à niveau des plateformes de cyberjustice déjà déployées à travers le Canada afin qu’elles incorporent certains mécanismes visant à améliorer l’expérience utilisateur et l’accès à la justice et écartent ceux qui pourraient y nuire. Il favorisera également le développement d’une nouvelle génération de plateformes de cyberjustice mieux adaptées aux besoins informationnels des justiciables.

Ce contenu a été mis à jour le 19 mai 2021 à 14 h 42 min.